Daifuku Mochi, délicate pâtisserie japonaise

confectionery-1385402.jpg

Pour se la couler douce façon soleil levant

Le daifuku mochi (littéralement "pâte de riz du grand bonheur") est un mets sucré traditionnel japonais. Facile à réaliser, il peut se décliner à l'infini, bien que le gâteau originel soit composé d'un coeur crémeux de pâte de azuki et d'un écrin souple de pâte de riz.

Matériel

  • Robot mixeur à lame S ou plongeant (si vous voulez faire vous-même la pâte de azuki)

  • Plan de travail bien propre

  • Micro-onde ou appareil pour cuisson vapeur (conventionnel ou traditionnel japonais)

Ingrédients pour 6 à 8 pâtisseries

Crème de sésame noir

Crème de sésame noir

garniture (Anko)

  • 200g de pâte de azuki toute prête (magasin japonais)

  • OU pour la réaliser soi-même

    • 150g de haricots azukis (magasin bio)

    • 100g de miel ou 70g de sucre complet (à doser en fonction de votre goût)

    • OU 200g de crème de sésame noir (magasin bio) + 75g de sucre glace

    • OU 200g de crème de marron

    • Facultatif : quelques fraises

pâte de riz (shiratamako)

  • 100g de farine de riz gluant (magasin japonais) ou de riz 1/2 complet (magasin bio)

  • 40g de sucre de canne intégral ou cassonade

  • 120 à 150mL d'eau

  • Fécule de pomme de terre ou maïzena

  • Pour colorer et/ou parfumer la pâte (facultatif)

    • 2 càc de thé vert matcha en poudre (colorer en vert clair)

    • OU 1 càc de curcuma (colorer en jaune orangé)

    • OU 1 peu de jus de betterave (colorer en fuchsia)

Décoration finale (facultatif)

  • Graines de sésame ou poudre de noix de coco

Daifuku Mochi par Alix Le Calvez Diététicienne Psychonutritionniste

Bien choisir mes ingrédients

La farine de riz gluant sera plus facile à manipuler et le rendu plus traditionnel. Alors que la farine de riz 1/2 complète sera moins souple et moins lisse à travailler, mais plus intéressante nutritionnellement. Le mieux est de tester les deux versions !

Préférer les azukis d'origine française aux azukis chinois (la traçabilité est bien meilleure, en Chine on ne sait jamais trop ce qu'il se passe au niveau sanitaire !).

La crème de sésame noir aura une amertume plus prononcée et une texture particulière. Le mélange avec le sucre glace lisse le rendu.

La recette

  1. Réaliser la garniture

Vous pouvez l'acheter toute faite, ou opter pour de la crème de sésame noir ou de la crème de marron, ou bien, pour les plus motivés, la réaliser vous-même de la façon suivante :

  • Réduire l'amertume des haricots en début de cuisson : Faire bouillir 5 minutes les azukis dans un grand volume d'eau. Jeter la première eau de cuisson. De nouveau faire bouillir 5 minutes dans une nouvelle eau. Puis jeter cette deuxième eau.

  • Dans la troisième eau de cuisson, faire mijoter 40 à 50 minutes environ à feu moyen doux après avoir porté à ébullition. Les azukis sont bien cuits lorsqu'on peut les écraser avec les doigts ou à la fourchette.

  • Retirer l'eau de cuisson et ajouter miel ou sucre à feu très doux en remuant pendant 15 min environ. Ajouter une pincée de sel. Mixer avec un mixeur plongeant ou à lame S.

  • Former 6 à 8 boules de tailles égales. Réserver au réfrigérateur.

  • Facultatif : mettre un morceau de fraise fraîche au coeur de la garniture

2. Réaliser La pâte de riz

  • Dans un saladier, mélanger la farine de riz, l'eau, le thé vert (ou autre parfum/colorant) et le sucre. Faire cuire le mélange à la vapeur pendant 10-15 min ou au micro-onde 2 min à puissance moyenne en remuant régulièrement jusqu'à obtenir une pâte épaisse souple et collante.

  • Diviser la pâte en 6 à 8 morceaux et les enrober de fécule afin de faciliter la manipulation. Abaisser le premier morceau pour former un disque de 2 ou 3 millimètres d'épaisseur.

3. Assembler pâte de riz et garniture

  • Placer une boule de pâte de haricots au centre du disque. Le refermer en pinçant les bouts de pâte que l'on veut coller ensemble avec les doigts de façon à obtenir une boule toute ronde.

  • Facultatif : rouler dans des graines de sésame ou de la noix de coco râpée

  • Créer 7 autres Daifuku Mochi et les consommer rapidement pour éviter qu'ils ne durcissent. Il est possible de les passer rapidement à la vapeur pour les ramollir juste avant de les consommer.

Les bienfaits des Azukis

Le haricot azuki est originaire du nord de la chine et cultivé depuis très longtemps au Vietnam, Corée, Japon. Il est aussi cultivé depuis peu en France et en Italie. Ces petits grains peuvent être utilisés à la façon des haricots rouges ou dans des préparations sucrées ressemblant à de la crème de marron.

Petit trésor nutritionnel, l'azuki apporte des fibres, protéines, glucides, minéraux (phosphore, fer, manganèse, zinc, cuivre, potassium), vitamines (B9, B1, B2, B3, B5, B6), et des antioxydants puissants (proanthocyanidines).

Anti-inflammatoire naturel, il aurait un rôle dans la prévention du cancer, la prévention des maladies cardiovasculaires et métaboliques (athérosclérose, diabète...). En savoir plus sur ses bienfaits.

Fait intéressant, il serait le haricot le plus digeste ! Bien qu'il demeure riche en fibres.

Source de la recette : elle combine différentes variantes que vous trouverez ci-dessous :

👩‍🍳BON APPÉTIT !

Cette recette vous a plu ? N’hésitez pas à partager vos impressions et conseils en commentaires !